Conférence
Lance Herbst
08/06/2017 à 20h
Colloque
en cours de
programmation
Conférences
en
video
Le Visiteur
revue critique
d’architecture
Le dernier
bulletin
de la SFA

Pétition pour un débat publique
Nikos Ktenàs
Au-delà du bâtiment
vendredi 9 décembre 2016 à 20h



Au-delà des murs :
Mes projets d’architecture sont l’expression d’une dialectique entre la réalité géographique et l’intervention humaine. Le lieu de vie naît de cette rencontre. C’est donc à travers le concept du « lieu » que le bâtiment peut « prendre place ». L'architecture est aussi au-delà du bâtiment. Dès lors qu’un bâtiment prend forme sur place, il tire son identité du site et, inversement, il intervient sur le paysage pour lui donner une nouvelle forme et une nouvelle échelle. Au lieu d’imiter le paysage, il est donc préférable de s’y confronter.

Au-delà du présent :
Les principes de l'architecture moderne, qui ont leurs racines dans l'Antiquité, participent d’un cycle par lequel l’Histoire revient en boucle. La longueur de ces cycles protège des modes et des courants transitoires. Cette longueur est donc le signe d’une force des idées, certes, mais nous devrions garder à l’esprit que tout a droit de mourir.

Né dans la ville du Pirée, Nikos Ktenàs est diplômé à Cornell University (Ithaca, NY) après des études à New York University, Columbia, et à Cooper Union. De 1985 à 1992, il enseigne avec Luigi Snozzi à l’EPFL. Il est professeur invité à Mendrisio de 2004 à 2007. De 2010 à 2012, il enseigne dans le programme de Master à l'Université de Thessalie, et à partir de 2013, il est professeur invité à l’Ecole polytechnique de Milan. Au cours des vingt dernières années, il a été invité à donner des conférences dans plusieurs écoles d'architecture à travers l'Europe et a participé à diverses expositions. En 2008, il a reçu le Prix spécial de l'EIA (Institut hellénique d’architecture).

Il a établi sa pratique architecturale à Lugano et à Athènes, deux villes entre lesquelles il partage son temps.

Copyright du portrait : © AVW
Légende photo : 3 house, Marathocampos, Samos. © Erieta Attali.