Conférence
Lance Herbst
08/06/2017 à 20h
Colloque
en cours de
programmation
Conférences
en
video
Le Visiteur
revue critique
d’architecture
Le dernier
bulletin
de la SFA

Pétition pour un débat publique
Rahul Mehrotra
Travailler à Bombay
jeudi 1er octobre 2015 à 20h

Rahul Mehrotra est architecte et enseignant. Il travaille à Bombay et enseigne à la Graduate School of Design de l’université de Harvard, où il est professeur de projet urbain et membre du comité directeur de la Harvard’s South Asia Initiative. Son agence, RMA Architects, a réalisé une série de projets divers soulevant de nombreux problèmes, concernant des collectivités multiples et s’inscrivant dans des échelles variées, qui s’étend de l’architecture intérieure à la planification urbaine. Administrateur de l’Urban Design Research Institute (UDRI) et de Partners for Urban Knowledge Action and Research (PUKAR), basées toutes deux à Bombay, Mehrotra continue de s’impliquer activement dans les affaires citoyennes et urbaines de la ville.

Les architectes et designers qui travaillent en Inde sont aujourd’hui confrontés à un ensemble de transformations sociales, culturelles et économiques qui ont remodelé l’environnement construit à une vitesse sans précédent. L’architecte qui demeure attaché à une idée traditionnelle du contexte – la spécificité du site – ne peut prendre la mesure du contexte élargi de la ville contemporaine.
Notre approche est d’utiliser la ville et la région comme le vivier même du projet, de façon à développer un vocabulaire architectural tirant sa substance d’une définition plus souple de la profession d’architecte. Notre approche consiste à abstraire les dispositifs spatiaux et les éléments bâtis afin de les interpréter, à partir de la tradition où ils s’inscrivent, mais en fonction d’une culture contemporaine. Il s’agit notamment de combiner des matériaux traditionnels et nouveaux, de juxtaposer les savoir-faire conventionnels avec des composantes industrielles, de confronter les plans traditionnels à l’organisation contemporaine de l’espace. Cette démarche explore les voies par lesquelles le projet architectural œuvre pour résister à l’uniformisation de nos villes. En bref, il s’agit de donner expression à la pluralité des dimensions qui caractérise la vivacité du paysage indien.